Accueil Vente
Location
Agences Ma selection
Mes alertes Inscription Contactez-nous

Neuf uniquement
Defiscalisation Pea

Accueil >> Defiscalisation >> Defiscalisation Pea

Avantage : exonération des produits

Plafond : 132000€ de versements

A côté des investissements immobiliers, les placements financiers arrivent en bonne place des solutions de défiscalisation les plus courues. On pense évidemment en premier lieu au PEA et à l’assurance-vie, placement préféré des Français.

Le PEA permet aux particuliers d’investir jusqu'à 132000€ par membre du couple (264000€ pour un couple dont chaque membre est titulaire d’un plan) en actions françaises ou européennes, en exonération d’impôt sur les dividendes et sur les plus-values.

La condition à respecter: ne pas effectuer de retrait avant le 5eme anniversaire du plan. Seuls les prélèvements sociaux au taux cumulés de 11% sont alors dus. Les dividendes d’actions ou de parts de sociétés non cotées ne bénéficient toutefois de cette exonération que dans la limite de 10% du montant de ces placements.

Attention par contre si vous effectuez des prélèvements avant l’expiration de la 5eme année de fonctionnement, le plan est en principe automatiquement clos.

Dès lors, si le seuil de cession de titres de 15000€ est atteint sur l’année de clôture du plan, les gains nets réalisés depuis son ouverture relèvent du taux de 33,5%, si le retrait intervient avant la deuxième année, et du taux de 27% s’il a lieu entre la deuxième et la cinquième année.

L’avis d'Aktifimmo.com: Le PEA qui ne peut toutefois accueillir les participations excédant 25% du capital est une enveloppe fiscale très intéressante, d’autant plus que la valeur des titres y figurant peut très bien dépassé le plafond des versements de 132000€.

Toutefois, depuis la réforme des distributions de dividendes perçus le titulaire du plan se voyait créditer du montant des avoirs fiscaux.

Un avantage qui a disparu, à la différence de celui réservé aux sorties du plan en rente viagère, rente qui reste dans ce cas exonéré d’impôt sur le revenu et seulement soumise aux prélèvements sociaux (11%).

Le PEA constitue donc, et on a tendance à l’oublier, un excellent outil de complément de retraite, plus encore que l’assurance-vie.